backpack

 

08.09.2016

 

Mes volets sont à moitié ouverts, il fait extrêmement chaud et je devrais les laisser fermés mais si je le faisais, ma chambre serait plongée dans le noir et je déteste allumer la lumière en journée, j'ai toujours l'impression d'être dans la pénombre...

Bref, aujourd'hui j'étais en cours. J'ai repris y a une semaine maintenant...Terminale L dans un lycée d'une petite ville du sud de la France, lycée plus scientifique qu'autre chose, c'est toujours plus ou moins difficile de se faire une place quand on a les cheveux colorés, qu'on aime les ras de cou, les baskets à grosses semelles et qu'on porte un sac à dos chaque jour à la place d'un sac à main comme toutes ces nanas....Bref difficile de passer inaperçue.

Les cours reprennent, les amitiés 8h/18h avec, heureusement qu'il reste des gens intelligents et agréables dans mon entourage...Entre le gay qui représente le cliché 2.0 et la naine qui a la réputation de la Clara Morgane du lycée...il faut savoir trouver sa place dans une bande, ou accepter la solitude. Début de l'année dernière, en voyant ma classe j'ai intérieurement opté pour la seconde option...Je ne cherchais pas une bande d'amis mais apparement celle-ci me cherchait par elle-même. Je suis passée par tous les genres! Le groupe qui aime critiquer tout le monde, celui où on trouve seulement des cinéphiles, les metalleux (ceux-là me plaisaient plutôt bien mais ils étaient sourds comme des pots...), et les filles qui semblaient bien trop soigner leur apparence pour moi (et pourtant Dieu sait que j'aime m'occuper de moi!) et...finalement j'ai fini par être casée dans le dernier.

Bizarrement je suis assez polyvalente comme fille. Celle qui au collège et en seconde se faisait appeler "la garce" était devenue la copine polyvalente. J'arrive à m'adapter, on dira que j'ai apppris à le faire et je crois d'ailleurs que j'arrive à m'entendre à peu près avec tout le monde. Bien loin de l'hypocrisie, non loin de là mon but, je m'adapte psychologiquement à chaque personne de ma classe pour garder une certaine harmonie et rester équilibrée, des gens d'un peu partout. Bien sûr comme tout le monde il y a des personnes que j'aime plus que d'autres mais...c'est une autre histoire.

Les soirées chez moi ou celles que je fais chez des amis, font des mélanges certes surprenants mais agréablement. Une hippie, une racaille et une miss france peuvent se retrouver à la même table à discuter sur la pluie et le beau temps en buvant et je crois bien que c'est ce que j'adore....

Le jour de la rentrée a été fastidieux, j'ai mis deux heures à trouver ce que je porterai, je me suis ensuite appliquée à me maquiller et me coiffer alors que je savais parfaitement qu'en ne reprenant que l'après-midi, je ne ressemblerai plus à la même au moment crucial! Enfin bref, une paire de baskets enfilée et mon sac à dos prêt, je suis partie rejoindre ma meilleure amie.

La journée est passée vite, je connaissais déjà ma classe, pas la force de tous les regarder dans les yeux et leur sortir ce truc ridicule que tout le monde dit "Hey ça va? Alors ces vacances comment c'était?". Non s'il vous plait vraiment arrêtez avec ça. Moi j'ai eu le droit à des "Alors ces vacances? Tu les as passées entièrement avec ton mec j'ai vu! Vous vous lachez jamais ou quoi?", bande de cons, j'ai pas le droit d'avoir une vie, même l'été vous me surveillez? Merde quoi.

Bref le temps en vacances passe vite, malheureusement je fatigue déjà de me lever le matin et aller voir toutes ces têtes.

à mes quelques véritables amis au lycée et principalement dans ma classe ; sachez que je vous aime et merci de me laisser espérer que des gens intelligents existent encore.

Et à mon meilleur ami qui me manque à la folie : je t'aime, reviens vite me voir

 

G R U N G E R Y , une fille née à la mauvaise époque se perd dans les méandres d'internet.

 

The N°2 Rule of a Lady :

If he doesn't respect you, then you deserve better.